09/04/2009

1.1.3 50 noms de lieu

1.1.3 Cinquante noms de lieu

 

1.1.3.0 Les dénominations des lieux-dits ont été inventées par les peuples qui, successivement, ont occupé la région.

Nos lointains ancêtres appelaient chaque lieu par son vrai nom, une désignation naturelle se rapportant à l'aspect physique du lieu,d'une montagne, d'un ruisseau, arbre, maison, etc. Ils l'exprimaient par des qualificatifs appropriés à la chose, tantôt à la fertilité ou l'infer­tilité du terrain, son étendue, sa hauteur, à sa production ou a quelqu'autre qualité naturelle ou accidentelle de l'endroit, ou encore, au nom du fondateur ou à celui d'un saint.

Actuellement, beaucoup de toponymes ont perdu de leur actualité. Les lieux ont change d'aspect et de plus grandes surfaces de terre sont défrichées, mais les noms sont restés, l'usage et la tradition ont gardé force loi.

Disons d'abord que les lieux-dits en "sart" ou "ster" dérivé de stirpis extirper = terres ingrates ou défrichement, ces endroits attestent de défrichements médiévaux. Ils sont encore très répandus et subsistent dans des endroits cultivés.

Les terrains pâturés étaient distingués des cultures par des lieux-dits en pâturage, "prés ou pachi ».

Citons quelques dénominations encore en vigueur dans les alentours de Bourcy. (Octave, 1973, 18-19)

 

Il faut ici remercier tout simplement Marie-Françoise Liners-Octave, qui a dressé un relevé détaillé de la grande majorité des toponymes ci-dessous existant dans et autour de Bourcy.

 

Sources :

A.E.A. Archives de l’Etat, Arlon.

Geuzaine Marie-Isabelle, 2009

Octave Aline, Porte ouverte sur … Bourcy, 1973

Octave Marie-Françoise (ép. Liners) (mars 2009)

22:27 Écrit par justitia & veritas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.