09/04/2009

3.0 Langue walone / langue wallonne (analyse d'Aline OCTAVE)

(Octave, 1973, 14)

Si Ambiorix aureut batu Césâr,

Ç' qui n'a t’nu qu'à on coron,

Li monde ètîr aureut causé walon.

 

                                    A.Vermeer

 

 

ORIGINE DU WALLON

 

Le latin populaire est certainement à l'origine de notre langue nationale (…).

Voici une série de mots wallons rencontrés dans des ouvrages en lan­gue romane du XIIe et du XIIIe siècle, plus près du bas latin que du français, et qui nous donneront l'occasion de remonter à l'ori­gine de notre parler local.(2)

 

êwe : eau; adeviner : deviner ; amon (ad mansionen : à la demeure) : chez ;

aveûle :  aveugle ; assîr : asseoir ; baloûfe : (belluca) hanneton ; (…).

 

(1) Vannérus: Revue belge de philologie et histoire.1922

(2) Concordance du wallon et du roman. (Dr H.Bombard), Dictionnaire étymologique de langue wallonne.

 

(p.15) Quelques mots d'origine germanique :

wâfe :  gaufre (NL : wafel) ; crompîre : du hollandais grondpeer (poire de terre) ; dringuèle : pourboire (allemand: Trinkgeld, néerlandais:drinkgeld) ; chorcê (all. Schürze : tablier) ; chnouf (all. Schnupftabak : tabac à priser).

(cf aussi: http://walon.skynetblogs.be )

11:17 Écrit par justitia & veritas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.